Retour à Oecuménisme

Retour à l'accueil

Journée Mondiale de Prière 2008 Guyana

« La sagesse de Dieu renouvelle notre compréhension »

7 Mars 2008

Célébration préparée par le Comité de la Journée Mondiale de Prière du Guyana

Animatrice
Pendant le chant d’accueil, nous vous invitons à saluer les personnes à votre gauche, à votre droite, derrière et devant vous en joignant le geste à la parole. (Ce chant sera repris deux ou trois fois pour donner à l’assemblée le temps de se saluer.)

Chant d’accueil

BIENVENUE ET INTRODUCTION

Animatrice 
Venez, découvrons ensemble la Sagesse de Dieu dans les oeuvres merveilleuses de la création.
Quand Dieu établit les cieux et la terre, la Sagesse était là.
Quand Dieu donna aux océans leurs limites, façonna les montagnes et éleva les collines, la Sagesse était là.
Venez, réjouissez-vous avec nous de l’étonnante beauté naturelle du Guyana.
Le nom de Guyana signifie « terre aux eaux nombreuses ». Trois puissants fleuves parcourent le pays : l’Essequibo, le Demerara et le Berbice. Le fleuve Essequibo donne naissance aux chutes majestueuses de Kaieteur, parmi les plus hautes du monde.
Au nord, la frontière est formée par l’Océan Atlantique, qui relie le pays aux voisins de l’archipel des Caraïbes. En allant vers le sud, vous traversez une région vallonnée de sable et d’argile. Progressivement, vous montez vers un plateau couvert d’une forêt équatoriale dense et de marais où l’on trouve des minéraux tels la bauxite, les diamants et l’or. Ensuite, le plateau boisé se fond dans les savanes du sud-ouest. La vaste région intérieure est le territoire de la majorité des communautés amérindiennes.
Outre les Amérindiens, les habitants du Guyana ont des origines très variées : Grande Bretagne, Afrique, Portugal, Chine et Inde. Ils occupent en majorité les plaines côtières.
Invoquons la Sagesse, en nous réjouissant du monde de Dieu que nous habitons.
Mettons notre confiance ce que la Sagesse nous affirme : Dieu prend plaisir au genre humain.
Prions ensemble pour être ouverts au renouvellement de notre compréhension offert par la Sagesse.

APPEL A LA PRIERE

Voix 1
« Quant à moi, je m’adresserais à Dieu, c’est à Dieu que j’exposerais ma cause. L’ouvrier des grandeurs insondables, dont les merveilles épuisent les nombres. » (Job 5,8-9)
Voix 2
« Acquiers la Sagesse, acquiers l’intelligence, N’oublie pas mes propos, ne t’en détourne pas .» (Proverbes 4,5)
Voix 3
«Heureux qui a trouvé la sagesse, qui s’est procuré la raison ». (Proverbes 3,13)

PRIERE D’OUVERTURE

Animatrice
Seigneur notre Dieu, nous venons à Toi avec confiance et respect. Ta Sagesse révélée dans Ta création nous inspire crainte et admiration. Nous nous souvenons que Tu nous as donné Ton Fils, qui est mort et qui est ressuscité, pour que nous ayons la vie en abondance.
Nous Te remercions pour la vie, l’amour et l’intelligence. Nous Te demandons de nous fortifier pour mieux discerner Ta présence dans nos vies.
Notre relation avec Toi est le commencement de la sagesse. Fais-nous grandir dans cette relation en gardant fermement l’espoir que Tu ne nous abandonneras pas.
TOUS
Seigneur Dieu, ouvre nos oreilles à Ta Parole, ouvre notre esprit à Ta vérité. Rends notre coeur prêt à aimer les autres comme Tu nous as aimés, par Jésus Christ, notre Seigneur. Amen

PSAUME 111 (TOB)

Voix 1
« Alléluia !
De tout coeur je célébrerai le Seigneur
Au conseil des hommes droits et dans l’assemblée.
Grandes sont les oeuvres du Seigneur !
Tous ceux qui les aiment les étudient.
Son action éclate de splendeur
et sa justice subsiste toujours. »
REPONS 
La crainte de Dieu est le commencement de la sagesse.

 

 

 

Voix 2
« Il a voulu qu’on appelle ses miracles ;
Le Seigneur est bienveillant et miséricordieux.
A qui le craint, il a donné la nourriture ;
Il se rappelle toujours son alliance. »
REPONS 
La crainte de Dieu est le commencement de la sagesse.
Voix 3
«Les oeuvres de ses mains sont vraies et justes,.
Tous ses préceptes sont sûrs,
Etablis à jamais,
Faits de droiture et de vérité. »
REPONS
La crainte de Dieu est le commencement de la sagesse.
Voix 4
« A son peuple il a envoyé la délivrance ;
Prescrit pour toujours son alliance.
Saint et terrible est son nom.
La crainte du Seigneur est le commencement de la sagesse :
Tous ceux qui font cela sont bien avisés.
Sa louange subsiste à toujours. »
REPONS
La crainte de Dieu est le commencement de la sagesse.

CHANT D’OUVERTURE

CONFESSION DES PECHES
Voix 1
Au moment où nous nous préparons à confesser nos fautes, tournons-nous vers Jésus, le Seigneur plein de sagesse et de miséricorde. Guidés par la Sagesse, examinons nos vies , examinons nos communautés. Où avons-nous perdu notre chemin ? Comment avons-nous manqué d’amour les uns pour les autres ?
Pause
TOUS Seigneur, aie pitié (ou un autre chant de Kyrie)

 

 

 

 

Voix 2
Nous confessons avoir souvent fermé les yeux et endurci nos coeurs face aux problèmes et aux situations difficiles qui nous entourent. Nous confessons qu’à certains moments nous n’avons pas pris nos responsabilités et n’avons pas agi
en accord avec la grâce que tu nous as offerte.
Pause
TOUS
 Seigneur, aie pitié (ou un autre chant de Kyrie)
Voix 3 
Dieu tout-puissant, nous confessons que, parfois, nous avons été égoïstes et distants pour éviter de dénoncer les maltraitances dont nous avons été témoins. Nous confessons qu’à maintes occasions nous avons négligé les pauvres, nous nous sommes détournés de la femme maltraitée et de ses enfants, même quand ils habitaient à côté de nous. Nous avons ignoré les personnes les plus vulnérables de notre société, tels que les séropositifs et les malades du sida.
Pause
TOUS
Seigneur, aie pitié (ou un autre chant de Kyrie)
Voix 4 
Dieu de miséricorde et de compassion, nous formons un monde aux prises avec de nombreuses guerres. Nous confessons que, personnellement, dans nos
Églises et en tant que peuple de Dieu, nous n’avons pas persévéré à travailler pour la paix. Nous déposons notre honte devant Toi, qu’elle soit transformée par
Ta puissance. Sagesse, fais-nous revenir sur tes chemins de paix.
Pause
TOUS
 Seigneur, aie pitié (ou un autre chant de Kyrie)
TOUS 
O notre Dieu, Ton pardon nous permet de rétablir de vraies relations et nous donne la chance d’un nouveau départ.
Aide-nous, Dieu que nous aimons, à être conscients de ce que Tu as fait pour nous. Seigneur, accorde-nous la grâce de pardonner aux autres au nom de Jésus. Amen

CHANT

Première lecture biblique (Job 28, 20-28)

INTRODUCTION A LA LECTURE BIBLIQUE

Modératrice 
Ces derniers mois, nous avons lu le livre de Job. Récapitulons ce que nous y avons appris.
Le livre s’ouvre sur une scène qui se passe sur terre où apparaît l’image idyllique d’un homme immensément riche et profondément dévoué à Dieu et à sa famille. On le décrit aussi comme un homme intègre. Apparemment, Job peut regarder l’horizon de son avenir sans apercevoir le moindre petit nuage.
La seconde scène se passe au ciel, où Dieu attire l’attention sur Job, un homme irréprochable et droit. Dans cette histoire, Satan fait partie de la cour céleste de Dieu et se conduit en accusateur. Il défie Dieu : «Job craint-il Dieu d’une manière désintéressée ? » Et nous voilà en présence du conflit qui constitue l’argument et le débat du livre de Job : est-il possible que des personnes justes souffrent ? Si c’est le cas, cela contredit tout l’enseignement de la Sagesse telle qu’elle était comprise. Alors que nous ne savons pas pourquoi, Dieu permet à Satan de mettre Job à l’épreuve. D’abord, Job perd ses richesses et ses enfants, ensuite il perd sa santé. Et pourtant, Job ne maudit toujours pas Dieu. Le rôle de Satan, dans le livre de Job, est d’attiser le conflit pour bien montrer que Job n’est coupable en rien. Sa crainte du Seigneur ne dépend pas d’une quelconque récompense. Tout ceci est présenté dans les deux premiers chapitres.
Qu’arrive-t-il ensuite ?
Femme 1 
Trois amis viennent consoler Job. Tout d’abord, ils ne le reconnaissent pas –Ça, c’est quelque chose qui me parle !
Femme 2 
Les amis restent avec Job pendant 7 jours et 7 nuits sans rien dire - Quand quelqu’un souffre beaucoup, la première chose à faire, c’est d’être présent auprès de lui. Je suis impressionnée par le fait que les amis soient restés toute une semaine.
Femme 3
Après le silence, Job se lamente. Ses paroles sont fortes, fermes, honnêtes, même amères.
Rien ne peut le consoler. Et il demande : pourquoi ? Pourquoi est-il né ? Pourquoi des bienfaits lui ont-ils été donnés puis repris ?
Modératrice 
Que pensez-vous des discours des trois amis ?
Femme 4 
Ils sont longs et d’aucune aide pour Job. Sa femme me paraît plus intéressante. Tout comme Job souffrait, elle aussi a dû souffrir. Elle l’apostrophe carrément :
« Veux-tu encore rester intègre ? Maudis Dieu et meurs ! » 
Femme 1
Quand Job se lamente, ses paroles ressemblent beaucoup à celles de sa femme. Malgré tout, il ne maudit pas Dieu, mais le jour de sa naissance.
Modératrice
Job se plaint aussi de la violence qui existe sur terre. Il décrit le comportement des méchants et la souffrance des faibles. Quels exemples donneriez-vous ?
Femme 2 
Pour ma part, j’évoquerais ceux qui tentent les jeunes avec l’alcool et les drogues. Dans leur désarroi et leurs frustrations, ces jeunes sont des proies faciles. Une fois qu’ils sont devenus dépendants, ils ont des comportements violents pour se payer leur drogue. Les dealers créent un cercle vicieux de dépendance et de violence dont les victimes sont les familles, les communautés et les pays.
Et pendant ce temps, les dealers se remplissent les poches.
Femme 3
Je pense aux adolescents et même aux enfants plus jeunes qui vivent dans la rue. Leurs familles se sont disloquées. La dureté de la rue risque même de mettre, très vite, fin à leur vie.
Femme 4
Moi, je pense à des femmes qui sont des épouses fidèles et aimantes, mais qui sont maintenant séropositives ou en danger de le devenir.
Femme 1 
Je suis inquiète pour les nombreuses familles des régions isolées de la savane du Guyana, incapables d’assurer la survie de leurs membres. Les pères émigrent dans l’espoir de trouver du travail, mais ils sont aussi exploités et ne gagnent pas assez pour envoyer de l’argent à la maison. Pendant ce temps, leurs épouses et enfants doivent survivre sans leur aide et sans leur protection.
Modératrice 
La première partie du livre de Job parle donc d’épreuves et de souffrances, de silence, de lamentation et de lutte pour trouver des réponses. C’est alors que la
Sagesse interrompt le débat.
Lisons Job 28,20-28 (TOB)
(20) Mais la sagesse, d’où vient-elle,
où réside l’intelligence ?
(21) Elle se cache aux yeux de tout vivant,
elle se dérobe aux oiseaux du ciel.
(22) Le gouffre et la mort déclarent :
« Nos oreilles ont eu vent de sa renommée. »
(23) Dieu seul en a discerné le chemin,
Il a su, lui,où elle réside.
(24) C’était lorsqu’il portait ses regards jusqu’aux confins du monde
Et qu’il inspectait tout sous les cieux
(25) pour régler le poids du vent,
et fixer la mesure des eaux.
(26) Quand il assignait une limite à la pluie
Et frayait une voie à la nuée qui tonne,
(27) alors, il l’a vue et dépeinte,
il l’a discernée et même scrutée.
(28) Puis il a dit à l’homme :
« La crainte du Seigneur, voilà la Sagesse,
S’écarter du mal, c’est l’intelligence ! »
Modératrice 
En vérité, « la crainte du Seigneur, c’est la Sagesse, et se détourner du mal, c’est l’intelligence ». Cette expression, « crainte du Seigneur », que signifie-t-elle ?
Femme 2
Je pense que cela se rapporte à deux choses :
D’abord, cela signifie que nous sommes en relation avec Dieu et que Dieu est en relation avec nous. Ensuite, Dieu vient vers Job. Dieu prend au sérieux les plaintes de Job et entre directement en dialogue avec lui. Il lui rappelle que c’est lui, Dieu, qui a créé le monde entier. Même les lions qui chassent la nuit y ont leur place. Ainsi, cette « crainte » signifie que la relation à Dieu est enracinée dans un profond respect. Dans sa lutte avec la douleur et la souffrance, Job acquiert une nouvelle relation à Dieu.
Femme 3
Les plaintes de Job ne sont pas considérées comme une faute ou un péché. Dieu rétablit Job et réprimande ses amis. A travers les plaintes, nous pouvons découvrir une ouverture, une nouvelle orientation.
Femme 4
La seconde partie de cette phrase : « se détourner du mal, c’est l’intelligence » semble concerner notre réponse. Que faire pour nous détourner du mal ? Il est de notre responsabilité d’ouvrir les yeux, de nous plaindre et de permettre à la Sagesse de nous guider pour façonner nos vies et nos communautés.

Modératrice 
A présent, offrons nos prières d’intercession.

PRIERES D’INTERCESSION

Animatrice 
O notre Dieu, quand nous lisons et étudions Ta Parole, nous apprenons combien Tu nous aimes. Nous apprenons que Ta sagesse peut guider nos vies. En même temps, Tu renouvelles la compréhension de notre rôle dans notre relation avec Toi. Puissions-nous T’aimer de plus en plus et nous aimer davantage les uns les autres.

TOUS 
Vraiment, « la crainte du Seigneur, c’est la sagesse ; se détourner du mal, c’est l’intelligence » (Job 28,28)
Voix 1
Jésus a fait preuve d’une grande compassion envers les souffrants et les a guéris dans leur corps et leur esprit. Nous sommes entourés de personnes qui souffrent. Ouvre nos esprits et nos coeurs pour dépasser toutes les barrières créées par les problèmes sociaux et politiques tels que maladies, violence domestique, crimes, maltraitance des enfants, pauvreté, chômage, toxicomanie et toutes formes de discrimination, violence entre ethnies, terrorisme, mauvaise gouvernance et toutes injustices.
TOUS
Seigneur, aide-nous à écouter Ta parole, à faire confiance à Ta Sagesse et à devenir ainsi des instruments pour transformer notre société selon Ta volonté. Que tous, femmes, hommes et enfants comprennent que Tu es notre source d’aide et d’orientation.
Voix 2
Dieu miséricordieux, depuis des années, des personnes de toutes couches sociales, hommes, femmes et enfants, ont été assassinées sans que les auteurs de ces crimes n’aient été traduits en justice. Nous prions pour que tous comprennent qu’il est possible de trouver des solutions non violentes aux problèmes.
TOUS
O Seigneur, nous savons que Tu aimes la justice et que Tu rejettes l’oppression et le crime. Rends-nous capables d’agir pour la paix avec persévérance.
Voix 3
Seigneur Dieu, nous affirmons que famille et société sont étroitement liées. Les mères et les pères ont le privilège de façonner et d’éduquer le caractère de leurs enfants dès leurs premières années. Par leur exemple et la parole, ils peuvent leur enseigner ce qui est bien et ce qui est mal. Aide tous les parents à être les gardiens vigilants de leur foyer. Aide-les à avoir l’esprit assez large pour regarder tous les enfants comme s’ils étaient les leurs. Que la politesse et le respect mutuel soient mis en pratique en tous lieux: à la maison, à l’école, sur le lieu de travail, dans la rue et dans la société en général.

TOUS
O Seigneur, que nous soyons conscients que l’éducation et l’exemple donnés à tous commencent à la maison et dans notre entourage immédiat, du début de la vie jusqu’à la mort.
Voix 4
Dieu d’amour, nous Te prions, guide les jeunes de notre pays et du monde entier. Montre-leur que Tes voies sont celles qu’ils devraient suivre. Donne-leur la force d’ancrer leur foi en Toi. Quand ils chutent, qu’ils sachent saisir la chance de prendre un nouveau départ et de retrouver la joie de vivre dans Ta création.
TOUS
« Voyez de quel grand amour le Père nous a fait don, que nous soyons appelés enfants de Dieu. Et nous le sommes ! » (1 Jean 3,1)
Voix 1
Dieu que nous aimons, nous prions pour celles et ceux parmi nous qui sont âgés et n’ont plus d’activité professionnelle. Accorde-nous de leur manifester toujours affection, patience et respect.
TOUS
Que paix, amour et bonheur les accompagnent durant le reste de leur vie, pour la gloire de Jésus Christ, notre Seigneur et Sauveur.
Animatrice
Dieu de grâce et d’amour, nous prions pour le Guyana. Nous Te reconnaissons comme le Dieu de toutes les nations. Que la patience et la compréhension règnent entre nos dirigeants, afin qu’ils gouvernent toujours en vue du bien-être et de l’unité du peuple.
TOUS
Dieu, par Jésus, Tu es la source de toute sagesse. Puissions-nous, comme Job, être remis debout et bénis.
Manifeste-nous Ton amour sans faille, Seigneur, et accorde-nous Ta grâce. Amen

CHANT
2° lecture biblique : Luc 10,38-42
(38) Comme ils étaient en route, Jésus entra dans un village et une femme du nom de Marthe le reçut dans sa maison. (39) Elle avait une soeur nommée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole. (40) Marthe s’affairait à un service compliqué. Elle survint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma soeur m’ait laissé seule à faire le service ? Dis-lui donc de m’aider. » (41) Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu d’inquiètes et t’agites pour bien des choses. (42) Une seule est nécessaire. C’st bien Marie qui a choisi la meilleure part ; elle ne lui sera pas enlevée. »
L’histoire de Marie et Marthe nous permet de comprendre que nous pouvons - ou devrions même -être comme chacune de ces deux femmes : nous devons « être » et « agir ».

Antienne Sophia

MESSAGE

OFFRANDE

CHANT
Animatrice 
Après l’offrande, nous chantons la doxologie
Doxologie 
Gloire à Dieu notre Créateur, gloire à Christ notre Rédempteur, gloire à l’Esprit Consolateur, louange et gloire au Dieu Sauveur.

ENVOI (à partir de Jean 15,9-17)

Animatrice
Nous vous proposons de vous donner la main en répétant ces paroles que Jésus a dites :
Côté gauche 
« Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous observez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour »
Côté droit
« Je vous ai dit ces choses pour que ma joie soit en vous et que votre joie soit parfaite ».
Côté gauche
« Voici mon commandement : aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ».
Côté droit 
« Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande »
Côté gauche
« Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis »
Côté droit
« Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres ».
La prière du Seigneur
Prière finale
« Dieu Tout-Puissant, nous Te remercions d’avoir créé la Sagesse, de l’avoir vue, mesurée et répandue sur toutes Tes oeuvres » (Siracide 1,9 - TOB). « La plénitude de la Sagesse, c’est la crainte du Seigneur. Elle enivre les hommes de ses fruits. Leur maison toute entière, elle la remplit de ce qu’ils désirent et leurs greniers de ses produits. Elle fait pleuvoir la science et la connaissance intelligente, elle exalte la gloire de ceux qui la possèdent. » (Siracide 1,16-20)
Que la Sagesse étende son grand pouvoir dans toutes les parties de ce pays, oui, de notre monde entier. Seigneur, mets toutes choses en bon ordre et aide-nous à nous rappeler que « la crainte du Seigneur, voilà la sagesse ; se détourner du mal, c’est l’intelligence » (Job 28,28)

BENEDICTION

Que la force de Dieu nous soutienne
Que la puissance de Dieu nous garde
Que la sagesse de Dieu nous enseigne
Que la main de Dieu nous enveloppe
Que le bouclier de Dieu nous protège
Que les anges de Dieu nous préservent des pièges du mal et des tentations du monde.
(Pause)
Le Christ soit avec nous, le Christ soit devant nous, le Christ soit en nous, le Christ soit au-dessus de nous.
Que Ton salut, Seigneur, nous soit donné aujourd’hui et pour toujours. Amen

CHANT DE LA JMP