Retour à Oecuménisme

Retour à l'accueil

Batik

Pour la célébration de la JMP , on peut faire une nappe en utilisant la technique du batik.  L’idée proposée ci-dessous reprend une technique de teinture simple ; Elle est devenue un art au Cameroun ! 

Matériel :
-       teinture (ici la marque DYLON, « teinture textile  grand teint, usage Machine ou Manuel »), moins de 6€ en droguerie. Si un seul achat de couleur est prévu, prendre de préférence une couleur bien foncée : bleu marine, vert foncé ou rouge.
-        Du tissu blanc, coupé ici en carrés de 15 cm (mais on peut faire plus vite en prenant une nappe par exemple).  Le tissu utilisé n’a plus d’apprêt.
-       du fil, de la laine, ou des élastiques en caoutchouc
-       du gros sel
-       des gants en plastique (si l’on fait la teinture à la main). 

1ère étape : Couper des carrés de tissu blanc. Ou prendre un grand drap blanc.  Saucissonner solidement avec le fil (de la laine ou des élastiques), de manière irrégulière( voir photo1). 
2e étape : suivre le mode d’emploi joint à la teinture pour procéder à la teinture du tissu. Il faut  savoir qu’on peut même teindre au micro-ondes, pour créer des effets spéciaux ! Les indications données concernant le poids du tissu et le sel ne sont pas des règles absolues… le résultat sera de toute façon original !
3e étape : Si la teinture a été faite en machine à laver, ôter les fils qui tenaient le tissu après le rinçage.  Laisser sécher et repasser. Les carrés sont prêts à être assemblés  pour en faire une belle nappe (photo 2) 

Sur la dernière photo : les 2 techniques proposées. La nappe en dessous est un grand drap teinté en machine à laver. Les cercles blancs sont les traces des élastiques posés avant la teinture en machine. Le patchwork du dessus a utilisé les carrés teints  à la main. Certains carrés viennent d’un tissu  africain (qu’on peut en trouver dans les magasins de tissus, mais aussi dans les friperies…).  

photo 1
photo 2
photo 3