Retour à Oecuménisme

Retour à l'accueil

Journée Mondiale de Prière 2012 Malaisie

vendredi 2 mars 2012

Que règne la justice !

Célébration préparée par le Comité JMP de la Malaisie 

texte en pdf

 

PRÉLUDE

SALUTATION

Animatrice : Au nom de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ, nous adressons nos salutations de paix et nos souhaits de bienvenue très chaleureux aux soeurs et frères du monde entier.
En Malaisie, nous nous saluons en plaçant les paumes des mains l’une contre l’autre, tout en inclinant légèrement la tête en signe de respect. Puis nous disons « Selamat Datang » c’est-à-dire Paix et Bienvenue.
Nous vous invitons à vous saluer de cette manière. Plaçons nos mains l’une contre l’autre comme des mains en prière. Puis tournons-nous vers notre voisin ou notre voisine en disant avec une légère inclinaison de la tête : « Selamat Datang ».

PRÉSENTATION DE LA MALAISIE ET APPEL À LA PRIÈRE

Femme 1 Selamat Datang – Paix et Bienvenue !
En Malaisie la paix nous tient à coeur. Nous sommes une population d’une grande diversité : Malais, Chinois, Indiens et descendants des premiers habitants tels que les Orang Asli, les Dayaks, les Kadazans pour n’en citer que quelques-uns.
La bienvenue est, elle aussi, importante. Au cours de l’histoire, les migrations de peuples venant d’autres parties d’Asie et au-delà, ont créé en Malaisie un environnement qui favorise le brassage et l’intégration, qu’il s’agisse de groupes ethniques minoritaires ou majoritaires. La Malaisie est la destination la plus importante en Asie pour les travailleurs migrants. Elle est aussi devenue un pays d’accueil temporaire pour ceux qui fuient les pays déchirés par la guerre ou en proie à des troubles.

Femme 2 La paix et la bienvenue se concrétisent quand des Musulmans, des Bouddhistes, des Hindous, des Chrétiens ou des adeptes d’autres religions traditionnelles vivent ensemble dans une même famille ou une même communauté. C’est pourquoi nous apprenons continuellement à nous tolérer, nous comprendre et nous accepter les uns les autres. Avec nos dirigeants, nous Malaisiens, nous nous efforçons de changer la mentalité de nos concitoyens.
Nous voulons dépasser la simple tolérance mutuelle pour aller vers une entière acceptation de notre société plurielle. Nous apprenons à être à l’aise avec nos multiples identités. Et en même temps, nous recherchons l’égalité des chances et des droits pour tous.

Femme 3 Bahasa Malaysia est la langue officielle et l’Islam, la religion officielle.
Tandis que la majorité de la population est musulmane, il y a aussi une importante population non musulmane et une constitution qui garantit la liberté religieuse.
Au milieu d’une telle diversité, tolérance et harmonie, gouvernance équitable et juste pour tous sont vitales. Que toutes les races, groupes ethniques et religions puissent travailler ensemble pour une harmonie religieuse et un développement juste et complet pour tous, telle est notre prière.
En cette Journée Mondiale de Prière, nous nous unissons pour exprimer à Dieu nos besoins et nos inquiétudes. C’est pourquoi, d’une seule voix, nous proclamons Que règne la justice ! en nous inspirant du psaume 33.

Animatrice Le Seigneur aime la justice et l’équité ; justice et équité sont les fondements de son trône, amour et fidélité le précèdent.

Tous : Nous nous tournons vers Dieu avec espérance ; Dieu est notre aide et notre bouclier. En Dieu, nos coeurs se réjouissent parce que nous croyons en son saint Nom. Que ton amour inépuisable repose sur nous, Seigneur, tout comme nous mettons notre espoir en toi. Amen.

CHANT D’OUVERTURE
PRIÈRE D’ACTION DE GRÂCE

Femme 3 Dieu tout puissant et miséricordieux, nous proclamons tes oeuvres magnifiques et merveilleuses parmi tous les peuples. Nous te remercions parce que nous pouvons nous réunir en ton nom et dans la certitude de ton amour pour la louange et la prière, pour l’amitié et l’encouragement mutuel. Que ton nom soit loué et glorifié.

Femme 2 Dans le contexte malaisien, nous te remercions pour les premiers commerçants et les migrants en Malaisie qui sont arrivés avec leur foi chrétienne.
Nous te remercions pour les premiers missionnaires, leur fidélité et leur engagement pour l’annonce de la Bonne Nouvelle. Nous te remercions pour les responsables d’Eglises qui ont obéi à l’appel de Dieu afin de bâtir des églises, spécialement en milieu rural. Ils ont été les pionniers de la mission, de la diaconie et des oeuvres sociales. Le don de la foi nous est cher.

Femme 1 Seigneur, nous te remercions pour la richesse de la biodiversité tropicale que tu nous as confiée. Nous te remercions pour la splendeur des couleurs, des costumes, des chants et des danses dont nous avons hérité ; pour la profusion de délices culinaires, de saveurs et d’odeurs et pour tout ce qui fait de nous une société pleine de vie.Nous te remercions, Seigneur, parce que la Malaisie est le reflet de toute l’Asie. Nous sommes tellement bénis. Au nom de Jésus Christ, Amen.

CHANT D’OUVERTURE

APPEL À LA JUSTICE EN MALAISIE

Voix 1 En tant que Malaisiens, l’état de la nation nous concerne tous et en tant que Chrétiens, nous nous demandons « devons-nous nous engager ou rester neutres ? »

Voix 2 Nous comprenons bien que Dieu nous appelle à être des citoyens intègres dans notre pays. Il est évident que nous avons un rôle à jouer ; celui de dénoncer toute forme d’injustice. Pour cette raison, tout ce qui touche à la politique devient la responsabilité morale des chrétiens.

Voix 3 Nous sommes appelés à parler selon notre conscience lorsqu’il y a des cas de corruption, quand il y a déséquilibre dans la répartition des biens publics.
Voix 1 Dans notre contexte multi-religieux, nous sommes mis à l’épreuve quand des restrictions sont imposées aux chrétiens quant à leur manière de nommer Dieu en langage courant. Il faut du courage pour réagir à ces restrictions à cause de la colère possible des autorités.

Voix 2 Nous sommes mis à l’épreuve quand des conflits entre la loi religieuse et la loi civile déchirent les familles. Devons-nous rester silencieux ?
Voix 3 En tant que citoyens de notre pays, nous croyons qu’il est de notre devoir absolu d’élever nos voix.

Voix 1 Nous croyons qu’une attitude claire, honnête et compréhensive dans les affaires qui concernent la société toute entière fait partie du témoignage que nous devons rendre.

Lectrice Ecoutons à présent un passage tiré du livre d’Habaquq1 qui a violemment apostrophé Dieu au sujet des injustices qu’il a vues.
« Jusqu'où, Seigneur, mon appel au secours ne s'est-il pas élevé ? Tu n'écoutes pas. Je te crie à la violence, tu ne sauves pas. Pourquoi me fais-tu voir la malfaisance ? Acceptes-tu le spectacle de l'oppression ? En face de moi, il n'y a que ravage et violence ; lorsqu'il y a procès, l'invective l'emporte. Alors, la loi est engourdie, et le droit ne voit plus jamais le jour. Quand un méchant peut garrotter le juste, alors, le droit qui vient au jour est perverti. »

Pause

Inviter chacun à réfléchir comment ces paroles évoquent des situations qu’il ou elle connaît.

Lectrice
Ecoutons la réponse de Dieu 2 :
« Voyez le spectacle parmi les nations, soyez pris de saisissement ! Car, dès maintenant, quelqu'un passe aux actes, et vous n'y prêtez pas foi quand on vous le rapporte ! »
Ecoutons la prière du prophète3 :
« Seigneur, j'ai entendu ce que tu as annoncé, je suis saisi de crainte. Seigneur, vivent tes actes au cours des années ! Au cours des années, fais-les reconnaître, mais dans le bouleversement rappelle-toi d'être miséricordieux ! »

1 Habaquq 1,2-4
2 Habaquq 1,5
3 Habaquq 3,2

CONFESSION DES PÉCHÈS

Animatrice Prions pour le temps présent et le lieu où nous vivons. Dieu de justice et de miséricorde, nous venons devant toi pour chercher grâce et guérison. Nous sommes accablés par des actes injustes et malhonnêtes autour de nous.

Voix 1 Nous avons vu l’émergence de la violence pour étouffer les divergences à la fois dans la sphère politique et la sphère religieuse ; le gouvernement élu a été privé de la place qui lui revient de droit par des transactions malhonnêtes. Les voix
de la vérité et de la justice sont réduites au silence. La corruption et la cupidité menacent ton chemin de vérité.

Voix 2 Nous reconnaissons notre manque de discernement et notre manque d’intérêt face à ces injustices. Pardonne notre réticence à nous impliquer dans les situations difficiles de notre société. Nous savons que ceci mène à l’indifférence envers : des victimes de systèmes injustes, des personnes écrasées par l’oppression, des personnes privées de leurs droits et de leur dignité, des personnes brisées dans leur corps et dans leur esprit.

Animatrice Dieu très juste, aie pitié de nous selon ta bonté aimante. Sois bienveillant envers nous et entends notre prière. Nous te remercions pour ta promesse de miséricorde, de fidélité, de justice et de pardon quand nous confessons nos péchés. Par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen.

Lectrice Nous reprenons le livre d’Habaquq et son affirmation de la présence de Dieu en nous4.
« Oui, le figuier ne fleurit pas, les vignes ne rapportent rien, la culture de l'olivier trompe l'attente, les champs ne donnent rien à manger, le petit bétail disparaît des bergeries, il n'y a plus de gros bétail dans les étables. Moi, je serai dans l'allégresse à cause du Seigneur, j'exulterai à cause du Dieu qui me sauve. Le Seigneur est mon seigneur, il est ma force, il rend mes pieds comme ceux des biches et me fait marcher sur mes hauteurs. »

Animatrice Habaquq nous montre que la persévérance est enracinée dans notre relation à Dieu et la confiance que nous avons en Lui. Cette confiance est mise à l’épreuve et renforcée par les questions et les plaintes que nous lui présentons.

CHANT5

Animatrice La justice de Dieu, sa droiture et sa miséricorde sont inséparables.
Dans le Nouveau Testament, Jésus nous encourage à chercher la justice de Dieu et à en vivre avec ces paroles : « Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés6
Tous : « Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés. »

4 Habaquq 3,17-19
5 Chant de Taizé « Nada te turbe » par exemple.
6 Matthieu 5,6

Animatrice Dans l’Evangile de Luc, Jésus nous donne l’exemple d’une femme qui défend sa juste cause avec obstination dans la parabole de la veuve importune et du juge sans justice.

Lectrice7 Ecoutons cette parabole dans l’Evangile de Luc8.
« Jésus leur dit une parabole sur la nécessité pour eux de prier constamment et de ne pas se décourager. Il leur dit : Il y avait dans une ville un juge qui n'avait ni crainte de Dieu ni respect des hommes. Et il y avait dans cette ville une veuve qui venait lui dire : “Rends-moi justice contre mon adversaire.” Il s'y refusa longtemps.
Et puis il se dit : “Même si je ne crains pas Dieu ni ne respecte les hommes, eh bien ! parce que cette veuve m'ennuie, je vais lui rendre justice, pour qu'elle ne vienne pas sans fin me casser la tête.” Le Seigneur ajouta : « Ecoutez bien ce que
dit ce juge sans justice. Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus qui crient vers lui jour et nuit ? Et il les fait attendre ! Je vous le déclare : il leur fera justice bien vite.
Mais le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? ».

7 Possibilité de mimer ce passage pendant la lecture
8 Luc 18,1-8

Animatrice « Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés. »

Tous : « Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés. »

Animatrice Nous ne savons pas pourquoi la veuve vient trouver le juge. On nous dit seulement qu’elle plaide sa cause avec obstination. Par son exemple, chacun de nous est encouragé à voir l’injustice qui nous entoure et à plaider pour qu’un changement s’opère. La parabole nous montre que toute action peut avoir un impact sur des systèmes si bien établis qu’ils en paraissent écrasants.
L’accumulation de petites actions peut être efficace. « Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés. »

Tous : « Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés. »

TÉMOIGNAGE D’UNE FEMME MALAISIENNE qui s’est battue pour la justice

Mon nom est Irène Fernandez, je suis travailleuse sociale. Je travaille parmi les migrants et autres personnes pauvres et opprimées en Malaisie. En 1991, j’ai aidé à fonder Tenaganita « Force des femmes », une organisation dont le but est de créer des moyens de protection pour les femmes.

J’ai fait des recherches et publié en août 1995 un mémoire sur les conditions de vie terribles des travailleurs migrants en centre de détention. J’ai interviewé plus de trois cents anciens détenus. Ils ont décrit les conditions insalubres, l’insuffisance de la nourriture et de l’eau, les morts fréquentes dues aux coups et au manque de soins médicaux, les abus sexuels et la corruption qui étaient courantes dans les camps de détention pour immigrants en Malaisie. Le gouvernement a affirmé que ce mémoire contenait des erreurs. J’ai été arrêtée pour publication mensongère. A l’issue d’un procès qui a duré sept ans, j’ai été reconnue coupable, puis condamnée à un an de prison. J’ai fait appel à la Haute Cour. Etant déjà condamnée, j’ai dû payer le prix fort. Mon combat au tribunal a duré encore six ans. Finalement la Haute Cour a annulé ma condamnation précédente et m’a acquittée le 31 décembre 2008. Au cours de toutes ces années, Tenaganita a réussi à faire adopter des amendements pour réformer les lois sur le viol, à établir des modèles de contrats pour les employé(e)s de maison étrangers et à faire voter un acte de justice contre la violence domestique permettant aux victimes de porter plainte. Maintenant, nous nous focalisons sur la traite des personnes, la version criminelle et odieuse de l’esclavage moderne. Nous essayons de travailler en partenariat avec le gouvernement pour changer les systèmes qui favorisent la traite des êtres humains. D’autre part, les rescapés de la traite des êtres humains ont besoin d’un soutien psychologique et social. Avec notre aide juridique et notre soutien, les rescapés peuvent reconstruire leur vie et retrouver estime de soi et dignité.

Tous : « Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés. »

Animatrice Prenons un temps de réflexion personnelle. Essayons de nous rappeler l’histoire d’une femme de notre pays qui a réclamé justice avec obstination ou d’un combat pour la justice vécu personnellement et qui nous a affectés profondément. Temps de réflexion

Animatrice Nous venons de réfléchir à des situations d’injustice autour de nous.
Maintenant pensons de manière constructive ; que pouvons-nous faire pour changer ces situations d’injustice ? En petits groupes, discutons des actions que chacun de nous peut entreprendre. Temps d’échange

PRIÈRE

Animatrice Nous avons tous besoin de courage pour défendre la justice ; pour avoir ce courage, prions ensemble9 :
« Seigneur, ouvre mes yeux, que je puisse voir les besoins des autres. Ouvre mes oreilles, que je puisse entendre leurs cris. Ouvre mon coeur, pour qu’ils ne restent pas sans secours. Fais que je n’aie pas peur de défendre les faibles à cause de la colère des forts. Fais que je n’aie pas peur de défendre les pauvres à cause de la colère des riches. Montre-moi là où amour et espérance et foi sont nécessaires. Et fais de moi ton instrument pour aller les offrir en ces lieux. Ouvre ainsi mes yeux et mes oreilles pour qu’en ce jour je puisse faire un peu oeuvre de paix pour toi.
Amen »

9 « Prière pour avoir le courage de faire régner la justice » d’Alan Paton, militant sud africain anti-Apartheid et auteur de plusieurs romans dont « Pleure, ô pays bien aimé » 1948

CHANT MESSAGE OFFRANDE

PRIÈRE D’INTERCESSION

Animatrice Dieu tout puissant, nous te remercions d’avoir ouvert par Jésus-Christ un nouveau chemin de vie où nous pouvons venir prier avec confiance.

Voix 1 Prions pour les dirigeants des pays

Seigneur, nous te prions pour les dirigeants de nos pays. Accorde-leur la sagesse de savoir et faire ce qui est juste et droit. Accorde-leur la compassion et le désir de faire ta volonté. Donne-leur l’amour de la vérité et de la justice. Donne-leur la crainte de Dieu pour qu’ils puissent travailler à la justice pour tous.

Tous : Seigneur Dieu d’où jaillit toute justice, entends notre prière.

Voix 2 Prions pour les opprimés
Seigneur, merci de nous avoir créés à ton image – particulièrement doués pour contribuer au bien de la famille, de la société et de l’Eglise. Tandis que beaucoup d’entre nous sont confortablement installés, d’autres sont opprimés et mal traités, isolés et réduits au silence. Nous prions pour ceux qui sont victimes sans voix de l’oppression et de la violence, victimes d’inégalités et de mauvais traitements, victimes de pratiques injustes et partiales, sur le plan de la culture, de la religion et de la loi.

Tous : Jésus, toi qui as souffert l’injustice pour nous, entends notre prière.

Voix 1 Prions pour les faibles

Seigneur miséricordieux, nous te prions pour les travailleurs migrants, les faibles, les pauvres et les marginalisés. Puissent-ils être entendus quand ils crient à l’aide pour sortir de la discrimination et retrouver leurs droits et leur dignité. Que ceux qui ont du pouvoir agissent en leur faveur.

Tous : Esprit Saint, donne-nous la force d’oeuvrer pour la justice et la paix.

Voix 2 Prions pour l’Eglise

Seigneur, nous prions, renforce ton Eglise par la puissance et la révélation pour que le Christ demeure dans nos coeurs par la foi. Enracine-nous et établis-nous dans l’amour. Accorde-nous l’audace et la sagesse d’agir ensemble pour la communauté toute entière.

Tous : Seigneur Dieu d’où jaillit toute justice, entends notre prière.

Voix 1 Prions pour recevoir force et sagesse

Seigneur, nous te demandons de nous donner une claire vision de ta justice.
Seigneur, donne-nous aussi la force de la veuve importune, pour que règne cette justice. Tu nous as appelés à être des instruments de justice dans un monde de discorde et de fausse justice. Fais que nos mains soient fortes et nos voix claires.
Donne-nous l’humilité avec la fermeté et la perspicacité avec la passion, pour que nous puissions lutter non pour vaincre mais pour libérer.

Tous : Jésus, toi qui as souffert l’injustice pour nous, entends notre prière.

Animatrice Au nom de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ, nous prions :
NOTRE PÈRE

BÉNÉDICTION

La bénédiction de Dieu d’où jaillit toute justice.
La bénédiction du Fils qui a souffert l’injustice pour nous.
Et la bénédiction de l’Esprit Saint qui nous donne la force d’oeuvrer pour la justice et la paix soient avec nous pour toujours. Amen.

CHANT DE LA JMP